Le Maroc a besoin de tous ses talents

C’est une véritable révolution silencieuse qui est en train de se dérouler au Maroc. Boom économique, foisonnement culturel, grands travaux, dialogue interculturel, devoir de mémoire, développement durable, tourisme, toute la panoplie nécessaire au développement est dynamisée depuis une dizaine d’année, avec une accélération formidable depuis cinq ans. Le Maroc, serein en regardant l’avenir, l’est tout autant lorsqu’il s’agit de préparer le retour de ses citoyens établi en dehors de ses frontières physiques. Qu’ils soient résidents marocains à l’étranger, sahraouis établis à Tindouf suite aux aléas de l’histoire, la nation marocaine leur ouvre grandes ses portes pour leur permettre de prendre un nouveau départ au sein de leur patrie. En effet, le Maroc a évolué profondément au cours de la dernière décennie, tout en préservant un équilibre subtil entre ses valeurs fondamentales et l’ouverture nécessaire pour être un acteur actif au sein de la mondialisation.

Des mots autrefois inconnus, qui sont maintenant passés dans le langage courant,  reflètent cette mutation : IER, INDH, Offshoring, E-government sont autant de chantiers lancés avec succès qui reflètent la maîtrise par le Maroc de son destin.
Parce que l’ouverture nécessite que tous les talents marocains se mobilisent, à l’intérieur des frontières comme à l’extérieur, c’est un véritable choix de civilisation que propose le Royaume : celui de passer de l’ombre à la lumière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *