Algérie et Polisario dans le tourment de la tombe

Depuis la maladie du Président Abdelaziz Bouteflika et de son acolyte Brahim Ghali, les observateurs s’accordent sur la fin prochaine de l’existence de cette entité préfabriquée par les tyrans qui dirigent l’Algérie.
Les dernières déclarations sur l’état de santé du Président Bouteflika et sur l’Algérie par l’ex-patron des services des renseignements français et ancien ambassadeur de France à Alger atteste la crise qui existe actuellement à l’intérieur du commandement algérien et du polisario.
Le soi-disant commandement du « polisario », marionnette du système algérien, n’agit que sur les ordres de ses maitres algériens.
Ces pantins terroristes se sont démasqués ces derniers mois par leur collusion avec les organisations terroristes africaines et orientales, ce qui a poussé les états unis d’Amérique à mettre en place une loi qui condamne les liens existant entre le front du Polisario et le Hezbollah libanais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *